Ce que je dis VS. ce qu’ils entendent

Encore un petit article sur ma vie de maîtresse remplaçante… Vous saviez les amis, qu’aujourd’hui de plus en plus d’élèves sont atteints de surdité sélective ? Ah si, je vous assure, c’est une vraie maladie (en tout cas elle est connue dans le monde enseignant) (et je suis sûre que Mac Lesggy connait aussi). Pour vous la faire courte, cette maladie touche les enfants de tout âge (et ça peut commencer très tôt) et déforme leur tympan qui se met à transformer les sons, en général rendant des informations désagréables beaucoup plus sympathiques. Et oui, ça explique beaucoup de choses n’est-ce pas ? Votre enfant n’entend jamais quand vous lui demandez de mettre la table ? → Il est très certainement atteint lui aussi de ce fléau de notre époque.

Comment j’imagine ma classe quand j’arrive pour un remplacement

Eh bien mes classes ne sont pas épargnées par ce phénomène. Tous les jours je m’exprime devant une grosse vingtaine d’élèves (bah oui je suis maîtresse quoi), et tous les jours je constate de nouveaux cas de surdité sélective.

Un petit aperçu ? Voilà ce que je dis VS. ce qu’ils entendent :

  • Ce que je dis : « Mettez-vous en rang deux par deux nous allons descendre en silence en récréation. » // Ce qu’ils entendent : « C’est la récré, vous êtes prêts ? A vos marques, prêêêêêêt….. GOGOGOGO ! »
  • Ce que je dis : « Je vais vous distribuer une feuille que vous allez coller à la suite de la leçon dans le cahier de sciences. » // Ce qu’ils entendent : « Sortez n’importe quel cahier de votre case (préférablement un petit vu que la feuille est grande) et glissez cette feuille entre n’importe quelles pages ! De toute façon elle ne sert à rien ! »
  • Ce que je dis : « Sortez votre cahier du jour. » // Ce qu’ils entendent : « Sortez votre cahier de français. » 

~ Histoire vraie : « Madaaaaaaame, la feuille de maths on la colle dans le cahier d’exercice de français ? » J’ai dit « Bah non enfin la feuille de maths elle va dans le cahier de sciences comme d’habitude ! » (Heureusement y’avait le voisin pour l’aider faire à sa place…) (ils m’épuisent) ~

Ma réaction

  • Ce que je dis [en leçon d’anglais] : « Okay, let’s go, how are you children ? » // Ce qu’ils entendent : « Blahblah blah yeah, huum tchikiboumboum. » // (BONUS Ce qu’ils me disent : « My name is Djazon ! ») (bah oui, ça répond à toutes les questions) (incultes)

  • Ce que je dis : « Cet après-midi nous irons en sport. » // Ce qu’ils entendent : « Cet après-midi ON VA A DISNEYLAND !!!! » (cette annonce du sport est susceptible de provoquer chez vos élèves les effets secondaires suivants : regain d’énergie, cris, bonds et enthousiasme débordant)
  • Ce que je dis : « Bonjour à tous, je suis la remplaçante de Mr/Mme X, c’est moi qui vais travailler avec vous aujourd’hui. » // Ce qu’il entendent : « Bonjour, je suis Mme Onsenfou et aujourd’hui ON VA PAS TRAVAILLER ! On va faire des dessins, papoter avec le voisins et dire des gros mots ! Allez-y lâchez-vous c’est la fête ! »
  • Ce que je dis : « Non, Jason, on ne se dispute pas pour un jouet, on partage avec les copains ! » // Ce qu’ils entendent : « Vas-y fous lui un coup de train sur la tronche et sauve toi en courant comme ça c’est TON jouet ! A TOI TOUT SEUL. »

Et vous, vous recensez des cas de surdité sélective chez vos élèves ? 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

4 comments

  1. AnneL says:

    Ce que je dis: « sortez votre cahier de …. » (peu importe lequel à vrai dire, valable également pour l’ardoise)
    Ce qu’ils entendent, « Tea-time ! »

  2. gestkoff says:

    Ce que je dis: sortez votre cahier xy, ce qu’ils entendent: vous pouvez parler à voix haute de tout ce qui vous passe par la tête

Laisser un commentaire