Deux semaines à Séoul et au Japon

Je reviens tout juste d’un super séjour de deux semaines à Séoul, du coup j’ai envie de vous parler tout de suite de mon voyage. Il n’y aura qu’un seul article sur le sujet parce que ce n’était pas un voyage itinérant à la découverte du pays mais une visite à une amie qui vit là-bas depuis plus de deux ans. Je vais donc vous parler un peu de ce que j’ai aimé, de la culture coréenne, et un peu aussi du Japon. En route !

Mes visites coups de cœur de Séoul

Le palais royal Gyongbokgung

Une de mes premières visites à Séoul a été la visite du palais royal Gyongbokgung. Cette visite m’a juste complètement charmée… Le palais en lui même est très joli, mais ce qui est impressionnant c’est la grandeur et la beauté du parc autour ! C’est simple, plus je marchais, plus je m’enfonçais dans le parc, plus je découvrais des endroits superbes, avec la montagne en fond, magique ! Je crois bien être restée plus de deux heures à déambuler, à prendre des photos, à admirer les filles vêtues de hanbok (costume traditionnel) tous plus jolis les uns que les autres… Un bonheur !

Après ma visite du palais, je suis allée me balader le long de la rivière Chonggyecheon. Les berges sont aménagées pour pouvoir y marcher et la balade est très sympa. Lorsque j’y étais, il y avait une sorte d’expo de différents artistes tout le long de la rivières, j’ai beaucoup aimé !

Le palais Chongdeokgung & les jardins secrets

Mon deuxième méga coup de cœur du voyage, principalement pour les jardins. Honnêtement, le palais est sympa mais pas aussi joli que le palais royal, donc si vous comptez le visiter, prenez également la visite des jardins. Normalement, ils ne sont accessibles que lors d’une balade guidée sauf pendant certaines périodes de l’année où vous n’êtes pas obligé de suivre le guide. Moi j’ai préféré la suivre pour en apprendre un peu plus et j’ai adoré la visite !

Les jardins sont superbes, j’y étais en automne et les couleurs des arbres étaient extraordinaires. Honnêtement, je pense que la visite vaut le coup peu importe la saison, en été vous aurez certaines fleurs, au printemps l’éclosion des cerisiers, en hiver la neige… La balade dure 1h30 et franchement je la conseille ! (photos un peu moches car jour de pluie…)

Le parc Naksan & le village Ihwa aux peintures murales

A Séoul, il y a plusieurs endroits pour prendre de la hauteur et admirer la ville. Autant j’ai bien aimé le parc de la très fameuse tour N’Tower, mais alors j’ai complètement adoré le parc Naksan et ses anciennes fortifications. Je vous conseille d’y accéder par les escaliers (courage !), d’admirer la vue (superbe !) puis de redescendre via le joli village Ihwa, connu pour ses peintures murales. L’ambiance de ce petit « village » est très chouette, cosy, cute… Malheureusement certaines peintures (dont la plus célèbre) ont été enlevées l’année dernière car elles attiraient trop de touristes bruyants qui dérangeaient le voisinage (car c’est un quartier résidentiel). Rassurez vous, il en reste encore, et de très jolies !

Busan et son extraordinaire feu d’artifice

J’étais à Busan à la période du festival des feux d’artifice et laissez moi vous dire, j’ai assisté au feu d’artifice le plus extraordinaire de ma vie ! Nous étions posés sur la plage, devant nous la mer et un énorme pont tout illuminé (et beaucoup, beaucoup de monde), puis a commencé un spectacle de plus d’une heure, avec des feux d’artifice des toutes les couleurs, de toutes les tailles, de la musique (…). Bref un véritable spectacle, et gratuit en plus ! J’aurais pu y rester des heures tellement c’était beau.

Le lendemain, nous avons profité de nos quelques heures avant de rentrer sur Séoul pour visiter le chouette quartier tout coloré de Gamcheon. A ne pas manquer à mon avis !

La culture coréenne

La nourriture

Une de mes activités principales en Corée a été…. de manger. Bon petit bémol, impossible de rester végétarienne là-bas, tous leurs plats sont à base de viande (leur spécialité est d’ailleurs… le barbecue). Alors oui, j’aurais pu si j’avais vraiment voulu mais ça aurait signifié ne manger que du riz frit et des pâtes et franchement j’avais plutôt envie de découvrir les spécialités du pays !

J’ai adoré le barbecue forcément, mais aussi les « gâteaux de riz » appelés ddeobokki qui ont une texture très chelou mais bizarrement, j’adore. J’ai mangé quelques bibimbap (du riz dans un bol en terre cuite chaud avec pleeeein d’accompagnements et un œuf), beaucoup de dumplings (#passiondumplings), du poulet en veux-tu en voilà (mention spéciale au dakgalbi, une sorte de poulet épicé que l’on trempe dans une montaaagne de fromage), des kimbap (des rouleaux de riz au légumes dans une algue) et puis des soupes (soupe de porc dwaeji gukbap à Busan et soupe de poulet au ginseng samgyetang à Séoul).

Hotteok / Bibimbap / Soupe de poulet / Kit-Kat du futur

J’ai aussi mangé des brioches fourrées à la viande, des « hot dog » coréens frits et fourrés au fromage (miam), pas mal de choses sur les marchés, notamment mon méga coup de cœur interstellaire le hotteok, une petite crêpe brioche fourrée à la cannelle et aux cacahuètes (les gars, ce truc est une TUERIE). La Corée (et le Japon) c’est aussi le(s) pays du thé matcha alors les kitkat au matcha, les mikados au matcha, les gâteaux en tout genre au matcha, tout y est passé ! Bref vous l’avez compris, on a beaucoup mangé, et c’était top !

Dumplings / Pork frit & bibimbap / Hot-dog coréen / Gâteaux aux cacahuètes

La fête

Les coréens aiment sortir, c’est un fait ! En général ils se retrouvent le soir dans des bars, par exemple dans le quartier jeune de Hongdae à l’heure où l’on prend l’apéro (vers 19h) et ils commencent à boire. La boisson typique coréenne est le soju, un alcool à base de riz qui a un peu le goût de vodka mais en moins fort (en général le degré d’alcool est d’environ 20%). Les coréens le boivent en shoot direct (pas de place pour les faibles en Corée), parfois dilué au coca (mon option pour tenir tous ces soirs à boire), mélangé à la bière ou avec de la vodka/red bull (le soju bam). Ce qui est bien avec le soju c’est que c’est plutôt lent à monter à la tête et ne donne pas trop de gueule de bois.

Après beaucoup de coréens finissent très (très) mal (genre étalés sur le sol) parce qu’ils boivent trop, trop vite et ne tiennent pas si bien que ça. Il y a une sorte de pression j’ai trouvé sur l’alcool en Corée. Par exemple, c’est très mal vu de ne pas boire quand les autres boivent et souvent ils enchaînent les shots. Après évidemment cela dépend des gens avec qui vous sortez, si ce sont vos amis pas de soucis, si vous êtes avec votre patron, vos collègues, quelqu’un de beaucoup plus âgé… là c’est plus compliqué.

La K-pop !

Alors là, la K-pop, c’est une institution ! Pour ceux qui ne connaissent pas, la K-pop c’est la musique coréenne et c’est HYPER CONNU. Ils adorent, ils connaissent toutes les chansons par cœur et en plus, chaque chanson (ou presque) est accompagnée de sa choré qu’ils connaissent tous sur le bout des doigts (des orteils plutôt). Du coup dans les bars, après avoir un peu bu, tout le monde se lève et c’est l’heure du show ! Le pire c’est qu’ils dansent sacrément bien, même les gars (surtout les gars ?) et toi t’es là les regarder et forcément tu connais pas la choré (#gênance). Les chanteurs de K-pop sont adulés et ils veulent tous leur ressembler (et donc avoir une coupe au bol, hyper tendance là-bas). Bref, c’est vraiment une grosse partie de la culture coréenne ! 

Petit exemple de chanson qui déchaîne les foules :

Des activités funs

La Corée c’est le pays des activités funs. Par exemple, il y a des salles d’arcades à tous les coins de rues (ils sont particulièrement friands des pinces à attraper les peluches, j’adore), des karaokés aussi (j’adore bis), on a aussi fait des photos mignonnes habillées en hanbok trop chouettes : les purikuras… Comment ne pas mentionner aussi les cat cafés (des cafés où t’es tranquille posée et tu caresses ton chat en buvant ton latte matcha) (j’adore) ou même les dog cafés, les meerkat cafés, les kangourous cafés et j’en passe. Il y a vraiment trop de trucs cools à faire là-bas. Ah et aussi, n’oubliez pas d’acheter vos chaussettes mignonnes, très important les chaussettes !

Nos purikuras♡

Un saut de puce au Japon : Kyoto & Osaka

Coup de cœur pour Kyoto

Nous ne sommes restées qu’un seul jour à Kyoto et j’ai vraiment adoré ce que j’ai vu. J’ai particulièrement aimé le quartier traditionnel Gion où on a croisé deux geishas (j’étais trop contente). On a aussi visité le château de Nijo que l’on a beaucoup aimé et les arcades rouges du temple Shimogamo-jinja et sa forêt de bambous. Malheureusement le palais royal n’était pas ouvert lors de notre passage.

Osaka

J’ai un peu moins aimé Osaka, parce qu’en un jour sûrement, nous en avion fait globalement le tour. J’ai quand même beaucoup aimé le château d’Osaka et le quartier Dotonbori (où nous avons mangé des okonomiyakis, plats traditionnel d’Osaka : une espère d’omelette avec de la viande et de la sauce).

Dans tous les cas, ce petit saut de trois jours au Japon m’a vraiment donné un avant goût de la culture japonaise (qui a mon avis est encore plus traditionnelle et moins moderne que la culture coréenne) et j’ai vraiment envie d’y retourner pour découvrir le pays plus en profondeur. Il faudra peut-être que je travaille le japonais un peu parce que le métro là-bas, trop compliqué !

Voilà pour ce petit bilan sur mon séjour coréen, j’espère qu’il vous a plu et que ça vous donnera envie de mettre la Corée sur votre to-do list de voyage !

A moins que, vous y êtes déjà allés, en Corée ?

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
This entry was posted in voyage.

Laisser un commentaire