Indonésie #2 : Tetebatu, perdus au milieu des rizières

La suite de notre périple en Indonésie ! Après quelques jours à Kuta Lombok, nous sommes partis dans le nord de l’île en direction de Tetebatu.

Connue pour ses rizières et ses cascades, la région de Tetebatu est vraiment magnifique. De plus, ce n’est pas encore très touristique ce qui fait que vous y serez plutôt tranquille. Lorsque nous y étions, nous avons dû croiser une vingtaine de touristes à tout casser.

Tetebatu

Comment y aller ?

Tetebatu se trouve dans le nord de Lombok, à environ 1h12/30 de route (selon le trafic). C’est vraiment très simple de trouver un transport pour s’y rendre. A Kuta Lombok, nous avons simplement demandé à l’une des nombreuses « agences » (plutôt des stands) le prix pour un « shuttle bus » (en fait un taxi privé), après négociation nous avons payé 300 000 roupies pour deux soit environ 19€. Je pense qu’il est aussi possible de prendre un bus de ville, mais ils passent à des horaires non fixe, il n’y a pas d’arrêt de bus, et il faut l’attraper lorsqu’il passe… ça nous semblait compliqué et long alors pour même pas 20€ on a choisi la facilité !

La route est plutôt sympa, on passe par de nombreux villages où l’on peut observer les indonésiens au travail, des marchés, la campagne… Puis on grimpe (car Tetebatu est au pied du volcan Rinjani) mais là, je ne peux vous dire, je ronflais…

Que faire à Tetebatu ?

Nous sommes arrivés dans l’après-midi à notre guesthouse que je ne recommanderais pas forcément (ce n’étais pas cher et les gérants étaient très sympas mais la chambre était un peu moisie…), nous avons d’abord voulu partir à la découverte des alentours à pied. Nous avons vite compris que nous ne passerions pas inaperçus dans la village… Entre les enfants qui nous hurlaient hello à tout bout de champ et qui nous suivaient et les scooters de « guides » qui s’arrêtaient pour nous proposer leurs services, nous n’allions pas pourvoir marcher tranquillement.

Nous avons tout de même marché jusque la forêt des singes qui n’est pas exceptionnelle mais où nous avons eu l’occasion d’observer de grands singes noirs (apparemment rares normalement, mais nous en avons vu une dizaine alors je ne sais pas trop…) ce qui était vraiment cool.

Une visite avec un guide

Le lendemain, nous avons décidé de partir en visite guidée. D’habitude, nous préférons partir seuls et nous faisons vraiment rarement appel aux services d’un guide. Sauf que la petite balade la veille nous avait donné un aperçu de ce que nous allions devoir supporter toute la journée (des sollicitations constantes), ce que ne nous faisait pas rêver… Et puis nous avions vraiment envie de nous balader dans les rizières et même s’il est possible de le faire seul nous ne voulions pas avoir l’air de déranger, ou nous perdre. 

Nous sommes donc passés par notre guesthouse pour obtenir les services d’un guide (nous avons préféré ne pas passer par l’un des nombreux guides nous ayant sollicités la veille car nous préférions avoir une « garantie » via la guesthouse, quelqu’un à qui se plaindre éventuellement si la ballade ne se passait pas bien). Pour 350 000 IDR (un peu plus de 20€) pour nous deux, nous sommes donc partis faire un tour dans les rizières avec notre super guide qui nous expliquait tout sur la culture du riz, puis nous avons découvert une petite cascade secrète, et enfin nous avons fini chez notre guide qui nous a appris à faire de l’huile de coco de A à Z et nous avons même partagé un repas avec lui et sa famille. Une superbe balade de plus de 3h qui nous a régalé !

En route vers la cascade…

Je recommande donc chaudement de passer par un guide pour découvrir la région. Sachant qu’ils s’adaptent à vos envie pour proposer une visite personnalisée ! (au choix : les rizières, plein de cascades, fabrication de bambou, de sarung, plantation de café, d’épices, huile de coco, repas… de quoi se composer un joli parcours !)

Des cascades

Après la visite, nous voulions partir à la découverte des cascades de la région. Elles sont très nombreuses et variées. Nous avions jeté notre dévolu sur cinq cascades (dont j’ai oublié le nom) accessibles en rando. Sauf que nous avions décidé d’y aller seuls (en scooter) car nous ne voulions pas d’un guide qui nous attend alors que l’on se baigne (et puis nous avions déjà fait une visite guidée le matin), donc le gérant de notre guesthouse nous a gentiment indiqué le chemin…… que nous n’avons jamais trouvé… Suite à cette mésaventure nous avons téléchargé une appli géniale : MapsMe. Après avoir téléchargé les cartes des endroits où vous voulez aller, vous pouvez les utiliser hors connexion ! Un must have du voyageur qui ne quittera plus mon téléphone.

Il y a de toute manière beaucoup de cascades à visiter dans le coin donc vous trouverez forcément votre bonheur ! Nous, pour oublier les cascades, nous sommes partis faire un petit tour en scooter.

Mariage indonésien croisé sur notre chemin

Le volcan Rinjani

Comment parler de Tetebatu sans parler du Rinjani ! Car le village se trouve au pied de ce superbe volcan que l’on aperçoit lorsque le temps est dégagé. Ce volcan est l’une des activités touristiques de Lombok. En effet, il est possible d’y faire un trek de plusieurs jours (3 ou 4 jours selon la formule choisie). Ces treks sont proposés partout sur l’île à des prix différents donc n’hésitez pas à négocier ! La rando est très réputée et apparemment magnifique. Vous l’avez compris, nous ne l’avons pas faite, parce que nous ne savions pas si nous étions préparés pour, et par manque de temps aussi.

Le fameux Rinjani, au loin

Bilan :

Nous avons adoré notre petite pause au calme de Tetebatu. La région et les rizières sont magnifiques, tout est vert. Les gens sont sympas et il y a de quoi faire pour occuper quelques jours. Un bémol peut-être serait le manque de restos, nous avons mangé à chaque fois dans notre guesthouse et c’est un peu dommage, il n’y a pas grand chose d’autre. Cependant, les prix sont très bas et il y a vraiment peu de touristes, on se sent vraiment en immersion dans la campagne indonésienne !

Et vous, ça vous tente Tetebatu ?

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
This entry was posted in voyage.

Laisser un commentaire