Indonésie #4 : détente et temples à Ubud

Je continue ma série sur l’Indonésie. Après Kuta Lombok, Tetebatu et les îles Gilis, je vous emmène aujourd’hui à Ubud, capitale artistique de Bali.

Ubud, capitale artistique

Si officiellement, la capitale de Bali est Denpasar, officieusement, c’est plutôt Ubud qui fait office de capitale à l’île. La ville est également très réputée pour son art, je vous conseille d’ailleurs de prendre le temps de vous balader dans le quartier des artistes et d’admirer leurs créations.

Ubud est une ville très très touristique, c’est un fait. Ne vous attendez pas à être seuls et tranquille, sur les trottoirs c’est plutôt une file de touristes marchant un peu à la queue le leu et se croisant sans cesse. Cependant, malgré les touristes, nous avons beaucoup aimé l’ambiance d’Ubud, où il est possible de se détendre et de se relaxer hyper facilement, même au cœur du tourisme.

Que faire à Ubud ?

Le marché couvert

Nous avions choisi une guesthouse très bien située (et très chouette aussi) en centre ville et nous étions à deux pas du marché couvert, nous sommes donc allés y faire un tour dès notre arrivée. C’est un marché très touristique il faut le dire mais nous avons apprécié cette première découverte de la ville. Si vous n’avez pas encore votre sarung, c’est l’endroit pour en acheter un pour trois fois rien !

Un spectacle de danse traditionnelle

En nous baladant dans les rues d’Ubud dès le premier jour, nous avons été arrêtés de nombreuses fois par des vendeurs en costumes traditionnels qui voulaient nous vendre des places pour des spectacles de danse. Du coup, on s’est dit pourquoi pas ! Le premier soir, à 19h, nous voilà assis devant une petite scène installée dans l’un des temples de la ville. On ne savait pas trop à quoi s’attendre, j’avoue qu’on avait un peu peur que ce soit un piège à touristes, et finalement, on a beaucoup aimé !

Bon forcément, c’est spécial, c’est plutôt des mouvements lents, de bras, de jambes, des yeux… C’était très drôle parfois, et les costumes étaient vraiment superbes. En résumé on a passé un bon moment et je vous recommande d’y aller au moins une fois pour vous faire une idée.

La forêt des singes

Bon pour la forêt des singes, j’ai été beaucoup moins emballée. C’est très clairement un attrape-touriste. Il y a vraiment beaucoup de monde, le parc est très petit et les singes m’ont fait peur (y’en avait deux sur mon chéri à un moment, devinez qui a filé plus vite que le vent…). En même temps c’est écrit sur chaque panneau de ne pas les regarder dans les yeux, ne pas leur donner à manger ect. Bref perso je vous dirai de ne pas y aller, mais mon copain a beaucoup aimé voir les singes de si près alors je pense que ça dépend vraiment de vous (et de votre courage)…

Des temples

Alors il y a pas mal de temples en ville (déjà toutes les maisons ont leur propre petit temple et cela vaut le coup de se balader dans les rues pour les découvrir). Il y a ensuite de nombreux temples plus ou moins connus dans les environs d’Ubud. Nous en avons visité 3. Il faut avouer que même s’ils sont magnifiques, on a eu un peu de mal à apprécier nos visites, sauf quelques coups de cœur. On a trouvé qu’ils se ressemblaient beaucoup finalement.

  • Tirta Empul

L’un des temples les plus connus je pense autour d’Ubud, grâce à ses sources sacrées. C’est un chouette temple mais il est vraiment très fréquenté. Pensez à emporter votre sarung pour le visiter (et dans tous les autres aussi d’ailleurs). J’ai apprécié regarder les fidèles se purifier dans les eaux sacrés, j’ai trouvé un peu dommage (et ridicule) les touristes qui le faisaient aussi. A moins d’être vraiment bouddhiste, je trouve ça un peu bête, ça n’a pas vraiment de sens du coup…

  • Gunung Kawi

Celui-là est plutôt impressionnant. Et ça a été notre préféré à tous les deux. Il faut descendre de nombreuses marches avant de se trouver face à d’immenses tombes royales creusées dans la montagne. Bon pour l’anecdote, les restes du roi (je ne sais plus lequel) ne sont pas vraiment là, c’est juste un monument à son honneur !

  • Pura Taman Ayun

Ce dernier temple nous a un peu moins plu, malgré ses nombreux mérus (les petites constructions avec plein de toits), dont certains atteignent 13 toits (apparemment c’est un record). 

Se faire masser

Sans hésiter notre activité préférée de nos quelques jours à Ubub. En fait, en 4 jours, on se sera fait masser 3 fois, rien que ça. D’abord lors de notre petite balade le long des rizière (cf point suivant), on a profité d’un goûter les pieds dans l’eau (fish pédicure) au coucher de soleil pour même pas 3€ (goûter compris). Le lendemain je me suis fait masser les pieds pendant 1h (ouioui) pour même pas 6€ dans un salon lambda. En le meilleur, on l’a gardé pour la fin, à notre retour de scooter trip dans le nord (je vous en parle dans un prochain article), on s’est carrément fait masser entièrement (massage balinais), dans le salon classé number 2 sur Tripadvisor (je vous conseille de réserver à l’avance), c’était juste génial ! Le salon super mignon que je recommande pour leur professionnalisme : Ubud Traditional Spa.

Honnêtement si vous ne profitez pas d’au moins un massage à Ubud, la ville du massage balinais, vous aurez manqué quelque chose !

Se balader au bord des rizières

Il y a déjà les rizières en terrasse magnifiques de Tegalalang à 20 minutes de la ville qu’il ne faut pas manquer. Mais si vous voulez juste prendre un bol d’air à deux pas de la ville (accessible à pied), ne manquez pas de vous balader à Jalan Bajeng. Par un petit chemin à travers les rizières vous pourrez profiter de très jolis paysages. Le chemin est bordé de petites boutiques d’artistes (super sympa) et de spa (c’est là que nous avons profité de notre fish pédicure le premier jour). Je vous conseille de vous balader par là-bas en fin de journée pour profiter des jolies lumières du coucher du soleil !

Manger

Clairement, on a vraiment beaucoup mangé à Ubud.  J’avoue qu’on a pas mal mangé « occidental » pendant nos quelques jours, donc des pizzas, des pâtes… Notamment parce qu’on avait l’estomac en vrac (surtout le chéri) après plus d’une semaine de nourriture sasak à Lombok (erreur de débutant, au début on s’emballe on veut tout goûter et puis on regrette…).Il fallait nous remettre sur pieds !

Notre guesthouse (Kunyit Gootama 2, que je recommande car le staff était vraiment très sympa) était située dans une rue vraiment cool (Jalan Gootama). Notre petite rue préférée je crois, car remplie de restaurants, de petites boutiques… Nous avons mangé plusieurs soirs dans un restaurant italien très bons, juste en face de notre guesthouse dont je ne me rappelle plus le nom.

Voilà pour Ubud, et vous, vous y allez quand ?

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
This entry was posted in voyage.

Laisser un commentaire