Voyage InterRail #1 : Prague

Après une longue route entre Bruxelles et Cologne, puis entre Cologne et Berlin, et enfin un (très bruyant) Berlin-Prague, nous voilà enfin arrivés. Nombre de voyageurs InterRail croisés : déjà plus de 30. Le compteur explose à la fin (spoiler).

Nous avons passé 2 jours et demi dans la capitale tchèque, voilà mes coups de cœur :

  • Traverser le Pont St Charles, incontournable avec ses peintres et artistes, jusqu’à l’église St Nick’s. Longer les bords de la Vlata au coucher du soleil.

Vue du Pont St Charles

Pont St Charles et église St Nick's

  • Déambuler dans la vieille ville, flâner dans ses petites ruelles et terminer sur sa grande place très animée. Sur cette place se mêlent artistes de rue et touristes. N’hésitez pas à emprunter les plus petites rues car on y trouve souvent des magasins très mignons. Un conseil, ne vous arrêtez pas pour manger dans ce coin, c’est plutôt cher et très très fréquenté !

Vielle ville et grand place de Prague

  • Admirer Tyn Church, l’église gothique de plus de 80m de hauteur qui domine la Place de la vieille-ville. Pour une vue encore plus mémorable, n’hésitez pas à grimper en haut de la Tour de l’horloge. Nous avons essayé de rentrer pour voir l’intérieur de l’église mais ce n’était pas possible.

Tyn Church, Prague

  • Escalader la Tour de l’horloge. D’en haut vous profiterez d’une vue panoramique magnifique et en redescendant vous pourrez admirer son horloge astronomique impressionnante (attendez l’heure pile pour la voir s’animer). L’entrée coûte environ 5€, pour monter vous aurez le choix entre un ascenseur ou un loooong escalier en colimaçon. Nous avons opté pour l’escalier à la montée pour pouvoir lire toutes les petites infos données sur le chemin, et l’ascenseur pour redescendre. Soyez prêts à faire la queue et à attendre en peu en haut de la tour car elle est très visitée.

La Tour de l'horloge et ses vues, Prague

Tour de l'horloge et son horloge astronomique

  • Déguster un trdelnik pour le goûter, un petit biscuit/tube que l’on peut choisir de tartiner de chocolat, miam. Parfait pour une pause avant de repartir plus motivés que jamais !

Trdelnik

  • Se balader dans les collines surplombant la ville. Nous sommes partis du parc Letnà et son métronome géant, nous nous sommes perdus dans le parc jusqu’à arriver au château (très fréquenté) de Prague. Nous n’avons pas payé l’entrée et nous sommes contentés de la cathédrale et des jardins. Nous avons continué notre route jusqu’au parc Pétrin, rempli de touristes autour des attractions principales (une mini tour Eiffel, un labyrinthe de glace…) mais très calme dès que l’on s’éloigne un peu… parfait pour un pique-nique ! Attention à ne pas se perdre dans le parc, il est (très) grand et on peu vite y passer des heures.

Vue du Parc Letnà

Vue du château de Prague

Autour du château

  • Jeter un coup d’œil à la « maison dansante », un bâtiment très moderne tout tordu ! 

La maison dansante, Prague

  • Faire un tour dans le quartier juif et ses synagogues. C’est un quartier qui a été rénové au début du 20ème siècle et l’architecture est vraiment remarquable. Les différentes synagogues, le cimetière ainsi que le musée juif sont apparemment dignes de visite, mais avec notre budget de backpackers nous n’avons pas fait beaucoup de visites.

Quartier juif, Prague

  • Manger une énorme par de pizza à 1€ en admirant le coucher de soleil tombant derrière le château du bord de la Vlata.
  • Boire une bière avec vue sur la ville éclairée en compagnie de nombreux hipsters dans le parc Letna. Parce oui, surprise, à la nuit tombée, le métronome se transforme en repère de jeunes avec skaters, musiciens, apéros et compagnie. Une ambiance très sympa pour passer la soirée !

Coucher de soleil derrière le château de Prague

 

Quelques infos pratiques :

Taux de change : Il n’y a pas l’euro en République-Tchèque mais la couronne tchèque. 1€ = 27,0165 CZK

Dormir : nous avons passé 3 nuits au Camp Zizkov, un camping très sympa à même pas 20 minutes du centre ville en tram. Il y a un bar qui sert à boire et à manger ouvert toute la nuit quasiment, avec des concerts presque tous les soirs. Il y a même une piscine juste à côté du camping (payante). Le top du top selon nous : la cuisine, idéale si vous ne voulez pas griller tout votre budget au restaurant ! Le deuxième top : le Liddl à moins de deux minutes, parfait pour acheter de quoi faire des pique-niques. Le moins : l’espace réservé aux tentes était très (très) petit… Pas top pour l’intimité ou si le voisin ronfle. Nous avons payé 500 CZK par nuit je crois, soit un peu moins de 20€, pour deux.

Manger : Il faut avouer que nous n’avons pas fait dans la gastronomie pendant ce voyage. Le midi nous mangions la plupart du temps des pique-niques, le soir nous cuisinions ou nous craquions pour une part de pizza géante (ou deux) à 1€. Nous avons été au restaurant un soir manger une spécialité à base de porc mais c’était assez cher, je ne recommanderais pas.

Se déplacer : La ville est très bien desservie en métro et tram. Nous avons opté pour le pass 72h à 310 CZK (12€ environ). Nous avons aussi beaucoup marché car c’est toujours notre option préférée. 

Mais aussi : Il faut savoir que TOUT est payant à Prague, nous avions été un peu surpris et déçus d’ailleurs, car même les toilettes sont payantes, et pas ce n’est toujours donné. Petites vessies, soyez prévenues !

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire