Voyage InterRail #2 : Vienne

Après une première étape très sympa à Prague, nous voilà repartis avec nos gros sacs sur le dos. Il est tôt, beaucoup trop tôt, et le train qui nous emporte vers Vienne n’est pas des plus agréables. C’est long, mais on fini par arriver en début d’après-midi. Juste le temps d’attraper un sandwich (enfin et de le payer, quand même), et on saute dans le train direction notre hostel. 

Je me rappelle très bien de notre première impression en arrivant : waw, qu’est ce qu’il fait chaud !

En fait, il aura fait chaud pendant toute cette étape, et pendant une grande partie du voyage d’ailleurs, mais à Vienne je me souviens que c’était particulièrement désagréable car il faisait vraiment lourd (35° environ), il n’y avait pas du tout de vent, et le Danube est assez loin du centre ville ce qui fait qu’il était difficile de se rafraîchir. Ajoutez à ça une chambre non climatisée et vous voyez un peu le tableau. 

Je vais être cash, Vienne n’a pas été notre coup de cœur. Pourtant j’avais hâte d’y aller. Et je sais oui, Sissi, les châteaux, tout ça. Mais non, pas le coup de cœur. Déjà, tout est payant (tous les musées, tout, on n’entre nulle part gratuitement) et c’est assez cher partout. J’aurais voulu visiter le musée de Sissi, le château de Sissi, les palaces, mais bon ce n’était pas vraiment le rêve du chéri et puis on n’avait pas non plus un budget à rallonge. Donc on s’est baladés, tout est grand, tout est beau, mais… sans plus. Peut-être que l’hiver la ville est plus sympa, en août en tout cas c’est l’étouffement. En fait, on a tellement pas accroché qu’on a pris un train plus tôt pour Bratislava, et on n’a pas regretté ! Mais là, je vais trop vite.

Vienne donc. Il y a quand même des choses à voir, évidemment, voici les incontournables selon nous :

  • Se balader près du palais Hofburg et aux alentours, c’est en plein centre ville, vous ne pouvez pas manquer ça !

Hofburg Palace

Hofburg Palace jour et nuit

  • Admirer le Palais Belvédère, dernière demeure de Franz Ferdinand (non, pas le chanteur, l’archiduc d’Autriche, assassiné à Sarajevo, tout ça tout ça…). Nous avons vraiment aimé ce palace, je crois bien que c’est mon préféré, pour ses jardins, pour ses fleurs, parce qu’il reste « modeste » à côté du château de Sissi ou du palais Hofburg. Pour y aller nous avons utilisé nos petits pieds je crois bien.

Belvédère Palace Belvédère Palace

  • Visiter Schönbrunn Palace. Le château de Sissi ! Si vous ne voulez pas payer l’entrée et visiter l’intérieur du palace, je vous conseille tout de même de marcher jusqu’à la Gloriette pour profiter d’une superbe vue sur le château et la ville derrière (faites le aussi si vous voulez payer l’entrée en fait). Un tour dans le gigantesque parc est aussi à faire, les jardins sont sympas, il y a même un zoo et un labyrinthe si vous avez des enfants. Le chéri voulait vraiment visiter la serre aux palmiers et la maison du désert (une autre serre) mais elles étaient malheureusement fermées. A l’entrée vous pourrez acheter différents billets offrant différentes combinaisons de visites (château + zoo, château + zoo + Gloriette…). Pour vous y rendre il faudra prendre le métro (ligne U4) ou le tram (ligne 10 ou 58), ou le bus (ligne 10A).

Gloriette, Schönbrunn Palace

La Gloriette

Schönbrunn Palace, vue de la Gloriette

  • Faire bronzette au bord du Danube. Là aussi il vous faudra prendre le métro, et vous arriverez dans une zone sympathique où vous pourrez faire trempette dans le Danube. J’aurais trempé mes pieds (il parait que le Danube est très propre et beaucoup de gens se baignaient mais bon, je n’ai pas tenté l’aventure), pas le chéri. Le coin est agréable, il y a un grand pont « de l’Eurovision » avec la photo de chaque gagnants depuis la création du show, une jolie vue sur la ‘City’ de Vienne… A voir, surtout s’il fait aussi lourd et chaud que lorsqu’on y était.

au bord du Danube

  • Manger des falafels au Nashmarkt. Un petit marché sympa qui vend des chapeaux et des falafels (bon il n’y a pas que ça mais presque). Du coup en bonne touriste j’ai acheté un chapeau et mangé des falafels. Très sympa.
  • Traverser Volksgarten et flâner en ville. Comme d’habitude nous avons beaucoup utilisé nos pieds et nous avons apprécié nous balader en ville, avec beaucoup de pauses fraîcheur dans les magasins, les cafés ou (surtout) dans les églises. Les jardins Volksgarten sont parfaits pour un pique-nique !

Le méga coup de cœur ♥ , car oui il y en a eu un : le Film Fest de Rathaus, petit parc de l’hôtel de ville, et surtout ses stands de nourriture du monde. Il y avait tellement de stands qu’on ne savait pas quoi choisir ! Le top c’est que chacun choisissait son plat au stand de son choix mais tout le monde mangeait ensemble, un peu partout. Après de looong aller/retour, j’ai finalement opté pour stand thaï et son curry poulet-mangue-lait de coco, tandis que le chéri avalait une énorme assiette de poissons frits. Ah et juste avant nous avions craqué pour quelques raviolis chinois. Le premier soir nous étions tellement fatigués que nous n’avons pas attendu le début du film projeté sur écran géant sur l’hôtel de ville. Le deuxième soir nous avons dégusté un verre de Spritzz, ou Spritzer (un cocktail à base de vin blanc, de la limonade et des fruits) devant le live du dernier concert de Bob Marley.

Film Festival

Film Fest

Quelques infos pratiques :

Monnaie : Il y a l’euro en Autriche.

Dormir : nous avons passé 2 nuits à l’Alibi Hostel, une auberge propre et grande, avec une cuisine correcte et un personnel agréable. Le gros moins quand même était le manque de clim. Finalement fenêtres fermées, on étouffait, fenêtres ouvertes je ne vous en parle pas, et même la nuit ne nous rafraîchissait pas. Du coup on avait hâte de quitter l’auberge et on rêvait de dormir au frais… Niveau emplacement, l’auberge était placée juste à côté d’un arrêt de tram et il fallait moins de 15 minute pour arriver dans le centre ville. Nous avons payé 21€ par nuit pour deux.

Manger : Pique-niques et compagnie, encore une fois. A part sur le Film Festival nous n’avons rien mangé de particulier. Nous avons cuisiné à l’hostel.

Se déplacer : La ville est très bien desservie en métro et tram. Nous avons opté pour le pass 48h à 13€30.

Prochaine étape : Bratislava !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire