Voyage InterRail #3 : Bratislava

Je vous l’ai expliqué dans l’article précédent sur Vienne, nous avions hâte de quitter l’Autriche et nous avons donc pris un train plus tôt pour la prochaine étape de notre voyage : Bratislava.

Bon, Bratislava, c’est le chéri qui voulait y aller, moi pas du tout ! La Slovaquie n’était pas franchement le pays qui m’attirait le plus c’est clair. Mais voilà, il a insisté, c’était notre voyage à tous les deux donc on a ajouté une petite étape d’une nuit.

Quand on est arrivés, on s’est d’abord crus revenus à l’ère soviétique… La route pour aller de la gare à l’appartement que nous avions loué ne nous a pas franchement emballé : des vieux bâtiments, très sommaires, peu de décoration, une architecture pas franchement remarquable… Ajoutez à ça le fait que le chéri était persuadé que nous nous étions fait arnaquer car les loueurs avaient décidé de changer l’appartement à la dernière minute, et donc imaginez un chéri qui râle (un peu)… bref voilà le contexte. 

Et puis nous sommes arrivés en centre ville, déjà beaucoup plus mignon, et surtout nous avons découvert l’appartement, propre et refait à neuf, qui possédait un magnifique VENTILATEUR. Ou comment rendre heureux deux voyageurs qui n’en peuvent plus de la chaleur. On a dormi avec le ventilateur allumé et je crois que ça a été l’une de nos meilleures nuits !

Bref, et Bratislava sinon?

Et bien finalement le centre ville de Bratislava est très mignon, mais vraiment pas grand donc ne prévoyez pas d’y rester trop longtemps. Le jour où nous sommes arrivés, nous étions en plein festival et nous avons pu assister à quelques concerts et démonstrations dans les rues, c’était vraiment sympa. Nous avons notamment rencontré un xylophoniste un peu fou :

IMAG2583 IMAG2590 IMAG2593

Le deuxième jour nous avons marché jusqu’au mémorial Slavin, qui commémore la libération de Bratislava par l’armée rouge pendant le deuxième guerre mondiale. Une longue marche comme on les aime, avec un dénivelé important, sous la chaleur du mois d’août, bon on a souffert mais la jolie vue d’en haut valait la peine. Tous les deux, on adore prendre de la hauteur pour voir la ville d’en haut (surtout moi en fait).

Vue du château en haut du mémorial Slavin, Bratislava Mémorial Slavin, Bratislava

Nous avons terminé par un petit tour au château de Bratislava, une jolie balade en ville, quelques frites et une promenade le long du Danube avant de retourner à la gare attraper notre train direction Budapest.

Vue du château sur le Danube, Bratislava Vue du château sur la ville, Bratislava

Quelques infos pratiques :

Monnaie : Il y a l’euro en Slovaquie.

Dormir : Nous avons loué un appartement sur Booking qui était en plein centre, du coup un peu loin de la gare mais nous préférons être en ville, plus pratique pour visiter.

Manger : Nous avons mangé des frites en ville et beaucoup de glaces à 1€, nous avons aussi cuisiné dans notre petit appartement (un burger mémorable, yum).

Se déplacer : La ville est vraiment petite, il n’y a pas de métro, ni de tram. Nous avons marché pour nous balader et pris un bus pour retourner à la gare le dernier jour, à 0,70€ le ticket.

En gros : Un très petit budget pour Bratislava, et une ville mignonne où il est agréable de se balader, surtout le long du Danube. Un jour ou deux suffisent pour faire le tour des choses à voir.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire